Bandeau
Collège Professeur Marcel DARGENT
Slogan du site

Site du collège Professeur Marcel Dargent à Lyon.

Les Assises Internationales du Roman ou l’aventure d’une écriture collective
Article mis en ligne le 22 décembre 2012

par E. Collard

Sur une proposition de Mme Delnord désireuse de participer à l’ambitieux projet des Assises Internationales du Roman, nous voilà prises au piège de l’imagination débordante de Maylis de Kerangal avec la classe de 4ème3.

Ce fut tout d’abord la rencontre de Maylis, auteur contemporain de renom, prix Médicis pour Naissance d’un pont et créatrice des éditions Baron perché. Lors d’un stage le 18 septembre, elle nous dévoila son projet : « coécrire » onze nouvelles avec dix classes de collège sur le principe du cadavre exquis, un jeu littéraire inventé par les surréalistes et défini ainsi dans le Dictionnaire abrégé du surréalisme : « jeu qui consiste à faire composer une phrase ou un dessin, par plusieurs personnes sans qu’aucune d’elles puisse tenir compte de la collaboration ou des collaborations précédentes ».

Juste après les vacances de la Toussaint, nous avons démarré le travail après la première publication de Maylis de Kerangal : un prologue auquel nous avons accès et un premier chapitre dont nous ne pouvons lire que les dernières lignes. Pour nous aider à rédiger un second chapitre un script et un forum sont à notre disposition. Ces outils sont là pour nous guider et nous permettre de garder une certaine cohérence à l’ensemble de la nouvelle. Autre source d’inspiration possible : la lecture de Voyage au centre de la Terre de Jules Verne proposée par Maylis elle-même.

Revenons à présent au travail effectué en classe : après avoir lu la proposition de l’auteur, par petits groupes, les élèves ont cherché des idées puis, après les avoir soumis à un vote, nous avons décidé de garder celles d’Anas Labassi, Marion Delbée et Lisa Canales. Chaque groupe a ensuite rédigé un chapitre autour de l’idée lancée. La lecture de ces chapitres fut l’occasion d’un second vote qui nous permit de retenir le travail d’Antoine Marlinge, Louis Pont, Constance Mickaely et Jeanne Moury. Lors d’une dernière séance, nous avons pu corriger tous ensemble le manuscrit des écrivains en herbe.

Ce projet en partenariat avec La Villa Gillet et laclasse.com est donc bien l’aventure d’une écriture collective puisqu’un même texte est travaillé et retravaillé par tous les élèves de la classe de 4ème3 mais aussi parce que ce n’est pas une classe seule qui rédige sa propre nouvelle.

Un beau projet, un beau travail d’équipe.


Dans la même rubrique